fbpx

Karam Sab, professeur de l’École des Ponts nommé représentant au sein du bureau du CSF

 Karam Sab, professeur de l’École des Ponts nommé représentant au sein du bureau du CSF

Karam Sab, professeur de l’École des Ponts ParisTech et ancien directeur du laboratoire Navier, vient d’être nommé, pour une durée de 3 ans renouvelable, représentant de la recherche publique au sein du CSF (Comité Stratégique de Filière) Industries pour la Construction dont la mission est de déterminer, en lien avec les industriels, les organisations syndicales et l’État, les enjeux clés de la filière construction, articulés autour de projets structurants d’avenir.

 

Dynamiser la R&D dans la filière construction

Il participera activement aux travaux du bureau de ce CSF avec l’objectif de favoriser le développement des relations entre les entreprises de la filière et les établissements du dispositif national de l’ESRI (Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation), en contribuant à améliorer leur connaissance mutuelle et en identifiant les opportunités de dialogue et de coopération. Il contribuera à l’élaboration et au suivi de la « feuille de route de R&D » du comité stratégique de filière et au développement des coopérations avec les laboratoires de recherche. Il pourra proposer aux deux ministères (Économie et Finances, et ESRI) des actions permettant de mieux relayer les travaux du CSF dans les communautés scientifiques concernées, d’améliorer les relations entre les entreprises de la filière et les laboratoires de recherche concernés, et ultimement de renforcer l’impact des résultats de la recherche comme leviers d’innovation au bénéfice de la filière.

 

Le rôle des CSF

Les CSF, au nombre de 18, sont des structures gouvernementales intégrées au Conseil National de l’Industrie (CNI) dont l’objectif est d’éclairer et de conseiller les pouvoirs publics sur la situation de l’industrie en France, aux niveaux territorial, national et international. Chaque CSF dispose d’une gouvernance sous la forme d’un bureau, présidé par un dirigeant d’entreprise, et composé d’une dizaine de personnalités représentatives de l’industrie française. Les bureaux se réunissent chaque trimestre. Parmi les thèmes de travail abordés, le développement de l’innovation et les activités de R&D sont des sujets prioritaires. Les nominations des représentants sont décidées conjointement par le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (ESRI) et le ministère de l’Économie, des Finances, de l’Action et des Comptes publics.

Brahim Nomoko

Étudiant à emlyon business school, je suis rédacteur sur Planète Grandes Ecoles

Related post