Jeff Bezos : parcours, carrière et fortune

Jeff Bezos : parcours, carrière et fortune

Considéré comme un des PDG les plus performants et influents de son temps ou comme le pire patron au monde, Jeff Bezos est l’un des personnes les plus riches au monde selon le Bloomberg billionaire index. Revenons sur son parcours, sa carrière et sa fortune !

 

Jeff Bezos : origines et études

L’histoire de Jeff Bezos, né Jeffrey Preston Jorgensen, commence le 12 janvier 1964, à Albuquerque, au Nouveau-Mexique. Abandonné par son père biologique, il sera adopté par le nouveau mari de sa mère, Miguel Bezos. Jeff Bezos est un enfant surdoué, doté d’un très haut QI. Curieux, intelligent, ingénieux, Jeff Bezos souhaite changer le monde en construisant des technologies révolutionnaires et gagner beaucoup d’argent.

A la fin de son adolescence, Jeff Bezos quitte le Nouveau-Mexique et s’en va étudier la physique à l’Université de Floride. Il reçoit le Silver Knight Award, qui récompense les meilleurs étudiants du sud de la Floride. En 1982, il est reçu à la prestigieuse Université de Prinston. Il y étudie notamment le génie électrique et l’informatique. Il en sort diplômé 4 ans plus tard, à 22 ans.

 

Lire plus : Mark Zuckerberg : histoire, fortune et projets

 

Jeff Bezos : de la finance à Amazon en passant par Blue Origin

Après ses études, Jeff Bezos commence sa carrière dans la finance, malgré sa passion pour l’informatique. En 1990, il rejoint D.E. Shaw & Co, un fonds d’investissement New Yorkais. En moins de 4 ans, il devient Vice-Président du fonds, avant même ses 30 ans. Il y recrutera comme assistante MacKenzie Scott Tuttle, étudiante en littérature, qui deviendra sa femme en 1993. En tant qu’analyste financier, il assiste à un phénomène qui attire son attention : la montée en puissance du web.

Après plusieurs réflexion avec sa femme, ils décident de fonder Amazon.com à Seattle, avec pour but de créer la plus grande librairie du monde.

Pour mener à bien ce projet, le couple a besoin de financements. Pour cela, Jeff Bezos fait appel à ses parents, qui seront les premiers investisseurs de l’entreprise. Ils y investissent environ 250 000 dollars. Le premier siège de l’entreprise, tout comme Google, Apple, Microsoft, est dans le garage des Bezos. Le site Amazon.com voit officiellement le jour le 16 juillet 1995. C’est un site de vente de livres prêt à livrer des livres partout aux Etats-Unis et même au-delà.

Connaissant un succès rapide, Jeff Bezos veut diversifier son activité pour aller encore plus loin. Amazon propose désormais d’autres objets à vendre : CD, radio, électroménager etc. Amazon entre en bourse en 1997. Le pari de Bezos est une franche réussite. Le magazine Time le nommera personnalité de l’année pour sa contribution au numérique en 1999.

 

En 2005, Jeff Bezos innove encore en lançant Amazon Prime : le client paie un abonnement annuel en échange de livraisons gratuites et toujours plus rapides. La même année, ses équipes travaillent sur Amazon Web Services : Amazon loue des serveurs à d’autres entreprises comme Netflix, Twitter ou Facebook. C’est aujourd’hui la plus grande source de richesse pour Amazon.

Aujourd’hui, Amazon fait partie du club très fermé des entreprises les plus puissantes du monde, les GAFAM.

 

Malgré un succès connu mondialement, progressivement, les employés d’Amazon commencent à se plaindre des conditions de travail sur site. Il sera élu en 2014 « pire patron au monde » par la Confédération syndicale internationale (qui représente plus de 180 millions de travailleurs).

Le 5 juillet 2021, Jeff Bezos démissionne de son poste de PDG d’Amazon, mais reste le président exécutif de son conseil d’administration.

Amazon n’est pas la seule entreprise lancée par Jeff Bezos. Il y a également Blue Origin, une société spécialisée dans les voyages spatiaux. La société conçoit la fusée suborbitale New Shepard destinée au tourisme spatial. Bezos participe à son premier vol habité, le 20 juillet 2021, avec à ses côtés son frère Mark Bezos, Wally Funk et Oliver Daemen.

A partir de 2010, comme avec Google, Jeff Bezos multiplie ses investissements dans d’autres entreprises du secteur numérique : Airbnb, Uber etc. Il rachète également le Washington Post.

 

Lire plus : Le classement des femmes les plus riches du monde

 

Quelle est la fortune de Jeff Bezos, l’ex-PDG d’Amazon ?

En 2017, Jeff Bezos était considéré comme l’homme plus riche du monde, avec une fortune estimée à 100 milliards de dollars. Il l’est resté plusieurs années, jusqu’à ce qu’Elon Musk ne le dépasse.

Aujourd’hui, selon le Bloomberg Billionaire Index, Jeff Bezos est la 4eme fortune mondiale, avec près de 117 milliards de dollars. Soit 17 milliards de plus qu’il y a 5 ans. Quant au classement Forbes, il se retrouve classé 2eme, avec une fortune de 171 milliards de dollars.

Alors qu’il ne s’était jamais engagé à faire don de son argent, Bezos a récemment changé d’avis. Interrogé par la chaîne d’information en continu CNN, le milliardaire américain a répondu « oui », quand le journaliste lui a demandé s’il prévoyait « de faire don de la majorité de [de sa] fortune [de son] vivant ».

 

C’est la première fois que l’homme d’affaires de 58 ans prend un tel engagement publiquement. En effet, il n’a jamais signé la « Promesse de donation », une initiative lancée en 2010 par les Américains Warren Buffett et Bill Gates qui encourage les milliardaires à donner plus de la moitié de leur richesse à des organisations caritatives.

 

Lire plus : Le classement des hommes les plus riches du monde