Un nouvel indice à la bourse de Paris !

 Un nouvel indice à la bourse de Paris !

Le 23 mars 2022, un nouvel indice boursier a été créé à la bourse de Paris. Il s’agit des 40 entreprises françaises les plus responsables socialement et environnementalement. Ce nouvel indice, lancé par l’opérateur Euronext, répond à la demande croissante des particuliers d’investir dans une finance plus durable pour la planète et les populations. Même s’il s’agit d’une déclinaison du CAC40, toutes les entreprises de celui-ci n’y sont pas automatiquement intégrées.

Comment sont sélectionnés les entreprises ?  

La méthodologie pour sélectionner les entreprises est semblable à celle des du label ISR (investissement socialement responsable). La composition du CAC 40 ESG sera revue tous les trimestres. Les deux principaux critères qui seront vérifiés par les experts d’Euronext sont la taille du capital flottant, et le nombre d’échanges enregistrés sur les titres. Bien entendu, la sélection se fait aussi sur le respect ou non des entreprises des critères ESG. C’est pourquoi, celles qui exercent par exemple par des activités de tabac, de charbon ou encore de production d’armes controversées ne peuvent pas faire partie de cet indice.  Selon Euronext, il est possible de retirer une entreprise de l’indice « dans le cas d’une controverse critique sur les principes ESG », sans attendre la revue trimestrielle.

L’opérateur a aussi prévu de revoir les critères d’évaluation au moins une fois par an. Ils pourront ainsi rester au fait des nouvelles normes européennes qui pourraient entrer en vigueur.

Quelles sont les entreprises qui intègrent ce nouvel indice ?

Euronext, l’un des principaux opérateurs de marché en Europe a annoncé qu’ils avaient choisi des entreprises qui ont démontré une bonne conduite sociale, environnementale et en termes de gouvernance. C’est pourquoi, 9 entreprises du CAC 40 n’intègre pas ce nouvel indice. Il s’agit d’Airbus, Alstom, ArcelorMittal, Dassault-Systèmes, EssilorLuxottica, Hermès, Saint-Gobain, Thalès et Total.

Dans le cas contraire, 9 nouvelles sociétés intègrent le CAC 40 ESG alors qu’elles ne faisaient pas partie du CAC40. Ce sont Accor, Arkema, EDF, Gecina, Klépierre, Sodexo, Solvay, Suez et Valeo.

Lire plus :

• Tout comprendre sur la globalisation financière

La chute des bourses mondiales suite à l’offensive en Ukraine

Découvrez Trainy !