HPR, une association plus utile que jamais !

 HPR, une association plus utile que jamais !

Rencontre, avec Xavier président de HEC Positive Retructuring, une association, avant-gardiste, qui propose bénévolement son aide aux entreprises en développement ou en difficultés 

 

Salut Xavier ! Pourrais-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Xavier, j’ai 22 ans et je suis président de l’association HEC Positive Restructuring (HPR). J’ai intégré HPR en arrivant à HEC à l’automne 2019 en tant que simple consultant junior, avant de devenir président de l’association il y a un peu plus d’un an maintenant.

Xavier Tricot, président de HEC Positive Restructuring

 

Quand HPR a-t-il été créé et pour quelles raisons ?

HPR a été créé en 2015 par un groupe d’étudiants d’HEC intéressés par le Restructuring, un secteur encore méconnu par la plupart des jeunes et dont ils voulaient faire la promotion sur le campus. Pour faire simple, le Restructuring consiste à redresser des entreprises en crise en leur apportant une assistance sur les plans financier, organisationnel et stratégique. Cependant, en se développant au fil des années, HPR s’est diversifié et s’apparente aujourd’hui davantage à un cabinet de conseil en stratégie généraliste. Nous offrons nos services à tous types de structures et en priorité à celles ayant peu de moyens ou qui se retrouvent en difficulté dans le contexte économique actuel.

 

Que faites-vous concrètement pour atteindre vos objectifs ?

La vie à HPR s’articule autour d’un triptyque Mission-Formation-Cohésion. Nous réalisons d’une part des missions de conseil de 3 mois par groupes de 4 à 6 étudiants sur des sujets variés et que les étudiants choisissent. Nous leur proposons de faire des business plans, des enquêtes, des études de marché ou de la concurrence pour conseiller des start-ups, des PME, des associations, des fondations ou encore des institutions sur leur positionnement, leur stratégie marketing, leur implantation à l’étranger, leur business model… Pour réussir nos missions, nous recevons d’autre part des formations hebdomadaires dispensées par nos partenaires tels que Eurogroup Consulting, la fondation Deloitte, Accenture, Mazars, EY Restructuring, Oprhoz, BusinessCoot… Ces formations sont reconnues par l’administration d’HEC comme un cours à part entière et nous permettent de valider des crédits ECTS pour nos études. Enfin, nous pensons que la réussite de ce système bénévole passe par une bonne ambiance entre les membres de l’association, ce pour quoi nous organisons régulièrement des évènements de teambuilding pour faire d’HPR une bande d’amis avant tout !

 

En quoi HPR diffère d’une JE classique ?

Les Junior Entreprises fonctionnent de manières très différentes suivant les écoles, ce qui rend compliqué le fait d’expliquer en quoi HPR diffère du modèle de LA JE « classique ». Toutefois, ce que l’on peut dire assurément c’est que nous sommes bénévoles contrairement aux JE dont les missions sont rémunérées, et qu’HPR n’est pas soumis au cadre légal particulier qui définit leur statut. Nous ne faisons pas partie de la Confédération Nationale des Junior-Entreprises, autrement dit personne ne nous contrôle. Et concernant le fonctionnement, les missions d’HPR sont exclusivement réalisées par les membres d’HPR. Nous ne sous-traitons aucune mission auprès du reste des étudiants de notre école. Ceci dit, il est vrai que nous partageons un certain nombre de similitudes qui font que les observateurs effectuent souvent le rapprochement entre HPR et JE. De la même manière qu’une JE, HPR permet aux étudiants de gagner en expérience et de mettre en pratique ce qu’ils apprennent dans leur école.C’est une passerelle entre l’école et la vie professionnelle.

 

Pourquoi faire ce choix du bénévolat pour vos missions ?

Parce que ce qui nous rapporte le plus compte-tenu de nos attentes, c’est le bénévolat. Si nous n’étions pas bénévoles, nous n’aurions pas obtenus la plupart des missions que nous avons réalisées par le passé, ou du moins nous aurions faits des missions très différentes et sûrement moins intéressantes pour nous. L’avantage du bénévolat est de pouvoir aider des entreprises à faibles moyens qui ne peuvent pas se payer des missions de conseil en temps normal, ainsi que d’être extrêmement libres dans notre travail. Nous acceptons uniquement les missions dont l’impact et le sujet comptent pour nous, et en étant bénévoles nous avons toujours notre mot à dire sur ce nous voulons faire ou ne pas faire dans une mission. On s’assure ainsi d’avoir des missions valorisantes et on se permet d’ouvrir avec cette clé du bénévolat des portes qui nous resteraient autrement fermées, surtout quand ces portes nous mènent vers des missions pour des sous-marins nucléaires, pour éradiquer la tuberculose, pour développer de nouvelles plateformes éducatives en Afrique ou des alternatives au plastique dans nos supermarchés.

Quels sont les apports pour les membres de l’association ?

Les contreparties pour les membres d’HPR sont multiples. Pour eux, celles-ci se situent dans le fait de découvrir des secteurs d’activité variés pour décider de leur avenir, dans tout ce qu’ils apprennent à travers les formations hebdomadaires, dans l’expérience professionnelle qu’ils engrangent et donc mécaniquement dans l’attrait de leurs futurs recruteurs, dans toutes les nouvelles amitiés qu’ils nouent à HPR et enfin dans le plaisir de se sentir utile et d’avoir un réel impact positif sur des sujets qui les intéressent à travers leurs missions. HPR cherche en fin de compte à satisfaire 2 types de clients : les entreprises que nous aidons et les membres que nous formons.

 

Quel profil faut-il avoir pour rejoindre cette association ?

L’association est constituée d’une cinquantaine d’étudiants HEC aux profils variés, répartis de manière assez équitable entre première et deuxième année. Rejoindre HPR, c’est s’engager pour 2 ans mais aussi intégrer un formidable réseau de près de 200 anciens qui pourra vous être utile dans votre parcours. Pour intégrer HPR à votre arrivée à HEC, il suffit d’être motivé, curieux et capable de travailler en équipe. Aucune connaissance n’est requise étant donné que le principe de l’association est d’apprendre et de se former. HPR recrute chaque année des L3 sortant directement de classe préparatoire mais également des étudiants étrangers (à condition qu’ils maîtrisent le français) et des étudiants d’autres écoles en double diplôme à HEC.

 

Finalement, pourquoi HPR est-elle plus utile que jamais ?

Premièrement, comme toute association étudiante dans ce contexte d’épidémie qui isole les étudiants, HPR est très importante pour maintenir des liens sociaux forts pour ses membres. Deuxièmement, du fait de la crise sanitaire et économique, le nombre d’entreprises en difficulté se multiplie, pendant que les start-ups et les plus petites structures sont également particulièrement touchées. Or ces deux types d’entreprises représentent exactement notre cible que nous voulons aider. Enfin, nous attachons une grande importance dans nos missions à l’impact social et environnemental positif que nous pouvons apporter à nos entreprises bénéficiaires. Il faut que la jeunesse s’engage.