Qu’est-ce-que la certification AMF et comment l’obtenir ?

 Qu’est-ce-que la certification AMF et comment l’obtenir ?

La certification AMF est aujourd’hui obligatoire pour la plupart des métiers de la finance. La majorité des banques et institutions financières demandent à leurs collaborateurs de passer cette certification afin de vérifier leurs connaissances et compétences dans le domaine. 

 

Qu’est-ce-que la certification AMF ?

L’AMF, Autorité des Marchés Financiers, est une autorité publique indépendante, qui a pour mission de « veiller à la protection de l’épargne investie en produits financiers, à l’information des investisseurs et au bon fonctionnement des marchés ». En délivrant la certification AMF à tous les acteurs du monde financier, elle assure le bon fonctionnement des marchés, le contrôle et la conformité des services proposés par les établissements financiers. 

Le test de l’AMF se présente sous la forme d’une épreuve de 120 questions, qui regroupent 12 thématiques, comme la lutte contre le blanchiment d’argent, les bases comptables, les opérations sur titre, ou encore le cadre institutionnel. 

 

Lire plus : Jérémy Désir – Au coeur des secrets de la haute finance

 

Comment se déroule le test ?

Le test dure 2 heures et se compose de deux sous-épreuves : la première fait 56 questions (on les appelle questions de catégorie A), et la deuxième en contient 64 (on les appelle questions de catégorie C). Il est nécessaire d’obtenir un minimum de 80% de bonnes réponses dans chacune des parties pour être certifié par l’AMF. 

La première partie porte sur la connaissance de l’environnement réglementaire et déontologique. Quant à elle, la deuxième partie porte une attention particulière aux connaissances techniques des candidats. Les questions sont sous forme de QCM (avec une seule bonne réponse par question). 

 

Pourquoi passer l’AMF ? 

Si vous voulez travailler dans le monde de la finance, quels que soient le type de finance ou d’institutions, on vous demandera de passer l’AMF pour témoigner de vos connaissances. La certification AMF peut être demandée en interne par les employeurs, 6 mois après l’embauche, pour vérifier vos connaissances. Vous pouvez aussi la passer en tant que candidat indépendant, et, dans ce cas, elle reste valable à vie, alors que vous devrez la repasser à chaque fois que vous changez d’établissement si vous la passez en interne, avec votre entreprise. 

En 2021, 6580 personnes s’étaient inscrites pour passer l’AMF, pour un taux de réussite de 66%. Les résultats sont communiqués aux candidats directement après leur test, et une attestation de réussite est envoyée par voie postale dans les 2 mois suivants la date de l’examen. 

 

Comment passer l’AMF ?

Pour passer l’AMF, il faut s’inscrire sur le site de l’ESBanque, qui est l’école de référence pour décerner la certification AMF. Il vous est ensuite proposé une version avec le livre de certification de l’AMF, l’Abrégé des Marchés Financiers, pour vous aider à réviser (104€), et une version sans (84€). 

 

Lire plus : Avis d’expert – Zoom sur le secteur du M&A

 

Il est important de souligner que l’AMF intègre de plus en plus les concepts de finance durable dans les connaissances nécessaires à avoir pour être certifié. Pour l’instant, cela se fait sous la forme de 4 questions (sur 120) destinées aux enjeux de la finance durable. Ainsi, l’Autorité des Marchés Financiers fait en sorte d’être en constant renouvellement pour être à jour des enjeux majeurs du secteur de la finance et s’assurer que ses acteurs en soient conscients et bien informés.