L’ESTP passe à l’énergie verte !

L’ESTP passe à l’énergie verte !

L’ESTP a inauguré un banc d’essai smart grid (réseau qui utilise les NTIC pour garantir une bonne répartition et utilisation de l’énergie disponible) sur son campus de Cachan ce jeudi 29 septembre ! En collaboration avec le groupe VINCI Energies et la Fondation ESTP, ce smart grid a pour objectif de répondre aux besoins des écoles, universités, entreprises, start-ups et industriels concernés par la transition énergétique dans les villes de demain. 

 

Lire plus : Classement 2022 des meilleures villes étudiantes de France

 

Un réseau smart grid expérimental pour l’ESTP

Avec ce banc d’essai smart grid, l’ESTP souhaite :

  • Sensibiliser les ingénieurs de demain aux enjeux de la transition énergétique et les former à la recherche d’alternatives à la production d’énergie classique
  • Accompagner les laboratoires et centres de recherche, ainsi que leurs partenaires académiques et industriels
  • Apporter un outil permettant aux industriels de choisir les infrastructures énergétiques et les équipements qui favoriseront l’accélération de cette transition énergétique

 

Eric Croquesel, directeur de la Recherche et de l’Institut de Recherche en Constructibilité de l’ESTP, explique « Ce phénomène, et l’émergence d’un nouveau modèle de ville – les smart cities – bouleverse les métiers traditionnels et rend nécessaire une montée en compétence en smart grid à travers les plans de formation des grandes écoles. Nous sommes donc fiers de développer de nouveaux outils et de nouvelles formations qui répondent aux enjeux et défis des années à venir. Le banc d’essai smart grid servira notamment de plateforme de formation pour les techniciens et ingénieurs du secteur de l’énergie (dans le domaine des réseaux électriques intelligents ».

 

Lire plus : L’implication des entreprises françaises dans le stratégies RSE et ESG dépend de leur taille

 

L’ESTP : une école au service de son territoire

Alors que les enjeux et questions énergétiques sont de plus en plus présents et discutés au sein de notre société, l’ESTP souhaite répondre efficacement au défi la production d’énergie et de son coût. Face aux problématiques de stockage de l’énergie renouvelable, puis de redistribution, les smart grids permettent de piloter avec plus de réactivité et de gérer plus efficacement l’intermittence des énergies renouvelables. 

L’ESTP s’engage donc pour tester ce nouveau type de réseau au sein de son laboratoire d’électricité, et ainsi développer et expérimenter les solutions énergétiques smart grid pour ensuite, si le résultat est positif, l’appliquer aux bâtiments et quartiers alentours. 

 

« Ce banc d’essai évolutif et connecté sera représentatif d’une architecture de réseau électrique intelligent à l’échelle d’un îlot ou d’un quartier, disposera d’une interface utilisable à distance (connectivité avec Matlab), et offrira une chaîne énergétique totalement instrumentée avec de nombreux points de mesure accessibles et des résultats téléchargeables à l’issue des essais. Il sera possible d’y connecter d’autres équipements dans le futur. Grâce à sa double vocation pédagogique (formation initiale ou continue) et de recherche appliquée, il servira d’outil de démonstration, de test et de validation de nouveaux équipements ou services, et donc d’innovation » indique Bilal AMGHAR, enseignant-chercheur et responsable du laboratoire d’électricité à l’ESTP

Rédactrice en chef de Planète Grandes Ecoles et étudiante à TBS, j'ai à coeur d'aider les étudiants à mettre toutes les chances de leur côté pour réussir !