Nouveau plan stratégique ESCP : les annonces de l’école !

 Nouveau plan stratégique ESCP : les annonces de l’école !

Fort de son expérience et de sa réputation, l’ESCP a présenté son plan stratégique sur la période 2022-2025. La doyenne des écoles de commerce a, comme toutes les écoles, du trouver des réponses à la crise sanitaire. 

Cette crise si particulière a été l’occasion d’entamer des réflexions de fond sur l’ensemble de l’écosystème de l’école, tout en gardant son identité et en se projetant sur le long terme.

Comme un symbole, ces révélations ont été faites au cœur de la station F, lieu d’innovation et d’entrepreneuriat. Dans le cadre de sa stratégie collective (incluant alumni, élèves, direction, collaborateurs…), l’école a choisi 4 axes de ce plan appelé : choix et expériences. Elle a également dévoilé deux projets de campus à Paris et Turin.

 

Lire plus :  ESCP: Un séminaire de rentrée sous le signe du « Business & Sustainability » 

 

Plan stratégique ESCP : deux projets de campus à Paris et Turin

Le campus parisien, rénové et optimisé

Situé avenue de la République à Paris, le campus ESCP de Paris va être entièrement rénové. Il semble qu’il ne soit plus adapté avec ce que l’école aimerait véhiculer.

L’école souhaite s’inscrire dans la modernité et s’adapter à son temps, c’est-à-dire proposer un campus moderne à la disposition de ses collaborateurs.

La rentrée dans ce nouveau campus est prévue pour Septembre 2027. L’école a fait le choix de migrer vers ses autres campus de Montparnasse et Porte de Champerret en attendant la fin des travaux à partir de Septembre 2023.

D’ici 2027, l’école devrait accueillir 5000 étudiants (3000 actuellement) et passera d’une surface utile de 18 000 à 20 000 m². Le budget total alloué pour ce projet est de 50 millions d’euros hors taxe, financés par la chambre de commerce et la fondation ESCP.

Un campus turinois moderne sur un site historique

Le second projet de campus concerne la branche turinoise de l’école. Le campus de Turin se situera sur un site historique et va également entrer dans le cadre de la stratégie de l’école.

Les étudiants pourront bénéficier d’un bâtiment contemporain avec un ancrage culturel fort (en partie en résine 3D d’aluminium) : un campus urbain et vertical, en connexion avec la ville.

« Nos campus doivent traduire nos nouvelles formes d’enseignement » souligne Frank Bournois, directeur général d’ESCP.

Le budget alloué pour ce projet est de 30 millions d’euros et permettra à l’école de doubler ses effectifs (~500 à 1000) d’ici 2023.

 

Le plan « Choix et Expériences » de l’école s’inscrit dans la continuité de sa réputation : elle forme des cadres d’élite, amenés à prendre des décisions stratégiques. Crise oblige, elle doit adapter sa manière d’enseigner car elle veut produire des leaders qui créent du sens.

 

Lire plus : Pré-Master à l’ESCP : la rentrée sur le campus de Turin 

 

Le nouveau plan stratégique d’ESCP repose sur 4 piliers

L’école, deuxième productrice de licornes (start-up valorisées à plus d’1 milliards d »euros) a décomposé son plan stratégique en 4 parties avec un objectif : l’élargissement des champs du possible.

 

·       Soutenabilité

La transition écologique est devenue une problématique centrale dans les sociétés. Tous les acteurs y sont confrontés, et les écoles ne font pas exception.

Dans son rôle de formation de leaders engagés créant du sens, l’objectif est clair : toucher 100 % de ses étudiants sur ces problématiques de transition. Dans ce cadre, ESCP a inauguré un département dédié à la soutenabilité composé de 15 professeurs.

Elle veut garantir une transversalité sur l’ensemble de ses programmes, en plus des cours déjà donnés sur ce thème.

A titre d’exemple : elle propose un séminaire de trois jours à ses programmes PGE pour les sensibiliser et avoir une mise à niveau. Même si les étudiants sont de nos jours très sensibles à ces causes, il faut savoir comment l’appliquer dans le monde du business, de l’administration et des affaires etc. Telle sera une des missions de l’ESCP.

 

·       Le choix de l’expertise

Un autre objectif dans le cadre du nouveau plan stratégique de l’ESCP est d’être d’ici 2025 le leader de la recherche impactante : pour cela elle investit dans la recherche et soutient ses enseignants chercheurs dans leurs travaux.

 

L’école investit également dans la diversification de ses programmes. En MSc elle propose jusqu’à 28 programmes dont deux nouveaux :

  • Advanced Master Programme in Life Sciences and Health Management 
  • MSc in Industry Transformation Management

Ils sont en partenariat avec CentraleSupélec et L’institut Pasteur.

Elle a aussi lancé une nouvelle spécialisation en 3e année de son Bachelor in Management : Quantitative Methods dédiée au Big Data.

En PGE, les étudiants auront accès à 62 spécialisations.

 

Pour renforcer les soft et hard skills de ses étudiants, l’école mise sur un passeport numérique. Basé sur le technologie blockchain, il va leur permettre de valoriser la pluralité de compétences acquises auprès des employeurs.

Ce choix de l’expertise permet aux élèves d’être en perpétuel apprentissage et de trouver du sens dans leurs projets.

 

·       L’innovation pédagogique

L’apprentissage est au cœur de la stratégie d’ESCP. Elle veut pouvoir la faire évoluer à travers une équation : 20-40.

Ce n’est pas une soustraction mais plutôt la répartition entre cours en présentiel et en ligne :

  • Un minimum de 20 % de cours numérique seront mis en place
  • Un minimum de 40 % de cours sur site seront assurés

Cette formule ne sera pas applicable pour tous les cours, et les enseignants sont libres dans la répartition. Ce mode d’apprentissage a été mis en place au vu d’un constat : durant le covid, les étudiants ont gagné en autonomie et amélioré le niveau de connaissance. 

 

Lire plus : L’apprentissage à ESCP Business School

 

L’école veut permettre aux étudiants de bénéficier d’une expérience multicampus et d’accéder à un large choix de contenus.

« La « motilité » permet une fluidité avec un sentiment d’appartenance à une école européenne et casse les frontières générationnelles », déclare Véronique Tran, directrice d’ESCP Berlin.

·       Choix de la communauté

ESCP veut intégrer toutes les composantes de l’école dans son voyage. Professeurs, étudiants, entreprises et surtout anciens élèves.

Au total, c’est 70 000 alumni qui font partie de la communauté ESCP, et l’école veut continuer à renforcer les liens entre les étudiants déjà présents, les futurs admis et les alumni.

L’école tient également à renouveler son attachement à la méritocratie et son ouverture sociale. « La réputation de l’école vient de ses étudiants, aucune sélection ne se fait sur le patrimoine de leurs parents», souligne Frank Bournois.

Elle veut garantir une diversité de parcours et d’origines dans ses formations.

 

La fondation ESCP joue un rôle important à travers le financement de bourses, en se portant garant des crédits des étudiants et en mettant en place des programmes d’aide.

L’objectif à terme est d’avoir 20 % d’étudiants boursiers au sein de l’école, il semble également qu’elle ne projette pas d’augmenter ses frais de scolarité.

A travers la rénovation de ses campus et l’orientation de sa stratégie en 4 points, ESCP, la plus vieille école de commerce du monde, veut se donner un coup de jeune et former des leaders qui créent du sens. Elle veut être actrice de changement, tout en restant attachée à son identité européenne.

Lire plus : L’ouverture sociale dans les écoles de management

Rédacteur en chef adjoint pour Planète Grandes Ecoles et Mister Prépa. J'aime écrire et si vous me lisez c'est que vous êtes au bon endroit :)