Elyze, le tinder des présidentielles 2022 ?

 Elyze, le tinder des présidentielles 2022 ?

Elyze est une application visant à faire découvrir de façon ludique aux 18-30 ans les propositions des candidats à l’élection présidentielle française de 2022. Créée au début du mois de janvier 2022, elle est devenue en quelques jours l’une des applications les plus téléchargées en France avec plus d’un million d’utilisateurs. 

 

En quoi ça consiste ?

A l’image de Tinder, Elyze présente à l’utilisateur une série de propositions et ce dernier doit “swipe” à droite s’il est d’accord et à gauche s’il n’est pas d’accord. Au fil des réponses l’application procède à un classement des candidats à l’élection présidentielle en fonction du pourcentage de propositions avec lesquelles l’utilisateur est d’accord. L’application compte environ 500 propositions réparties en une dizaine de thématiques, allant de l’économie à la sécurité, en passant par l’environnement et la question internationale.

 

Quel est le but d’Elyze ? 

Selon Grégoire Cazcarra, l’un des fondateur de l’application, cet outil est là pour “réconcilier notre génération avec la présidentielle”. Le but était donc d’orienter les jeunes dans leur choix et de les sensibiliser à la question politique. 

Au départ l’application a reçu des éloges, en effet elle donnait un coté ludique à un sujet souvent délaissé par la jeune génération. Elle était perçue comme un “guide” pour les jeunes perdus dans le flux d’informations provoqué par les élections. 

Cependant, l’application a par la suite reçu beaucoup de critiques. Par exemple le 12 janvier dernier Jean Luc Mélenchon à crié au “coup tordu” sur Twitter, accusant l’application de faire des choix arbitraires en cas d’égalité, plaçant Emmanuel Macron en tête face à A. Hidalgo et Y. Jadot par exemple. L’application a également été critiquée pour son manque de fiabilité, les propositions concernant la campagne d’Emmanuel Macron dateraient de son programme de 2017, celui de 2022 n’étant pas paru du fait que le président ne soit pas encore officiellement candidat. 

 

Ainsi certains ont relevé des biais dans l’application, mais les créateurs d’Elyze espèrent simplement amener les jeunes à s’intéresser de plus près à la politique, ce qui a pour le moment plutôt bien fonctionné.