Une école américaine accepte les paiements en cryptomonnaie !

 Une école américaine accepte les paiements en cryptomonnaie !

La prestigieuse école de commerce Wharton School (Ivy League), située en Pennsylvanie dans l’Est des États-Unis, a décidé d’accepter les paiements des frais de scolarité en cryptomonnaies.

 

Une grande avancée

Cette école, déjà connue pour être avant- gardiste dans certains domaines, est la première a accepter les paiements en cryptomonnaies aux États-Unis. En effet, aucune autre université n’a déclaré que ce type de paiements serait autorisé. Le paiement sera tout d’abord ouvert à une unique formation en ligne : « Économie de la Blockchain et des actifs numériques ». Cependant, l’université n’a pas caché sa volonté d’ouvrir ce mode de paiement à d’autres branches d’enseignements dans les prochaines années.

 

Nous pouvons tout de même penser que ces modes de paiements devraient s’ouvrir à d’autres universités états-uniennes dans les prochaines années. En effet, beaucoup d’étudiants rencontrent énormément de difficultés pour payer leurs études, ce pourrait donc être une solution envisageable pour faciliter le paiement de celles-ci.  

 

Un partenariat avec l’entreprise Coinbase

Selon les informations précisées par la Wharton School, trois cryptomonnaies vont être acceptées : le Bitcoin et l’Ethereum, mais aussi le stablecoin USDC. Cette dernière est un plus surprenante car elle diffère des deux autres. En effet, le Bitcoin et l’Ethereum sont deux cryptomonnaies très volatiles, tandis que le stablecoin USDC se caractérise justement par sa stabilité. À terme, l’université pourrait même spéculer sur le cours de ces cryptomonnaies pour augmenter (dans le meilleur des cas) ses bénéfices.

 

Une première pour une université américaine, mais pas dans le monde

Bien que cette annonce représente une avancée pour les prestigieuses universités américaines, ce n’est pas la première fois que ce type de paiement est accepté sur la planète. En effet, deux écoles ont déjà sautés le pas : l’université des Sciences Appliqués à Lucerne en Suisse, ainsi que l’Université FPT au Vietnam (2017).