Le conseil en stratégie dédié aux enjeux de la transition énergétique

 Le conseil en stratégie dédié aux enjeux de la transition énergétique

Tu es intéressé.e par le secteur du conseil et tu es sensible aux enjeux environnementaux ? Tu aimerais travailler travailler dans un cabinet de conseil qui se focalise sur les thématiques d’énergie, environnement, mobilité et infrastructure ?

Découvre ici E-CUBE, cabinet de conseil en stratégie exclusivement dédié aux enjeux Energie et Environnement, Mobilité et Infrastructure. Pour cela, j’ai rencontré Pierre-Antoine ADAD qui est revenu avec moi sur son parcours, ses choix d’orientation et sur ses missions au sein d’E-CUBE !

 

Peux-tu nous parler de ton parcours ?

J’ai intégré l’ESSEC après deux années de classe préparatoire littéraire (AL), avec le désir d’orienter ma formation autour des enjeux environnementaux et de continuer à forger un parcours un peu “atypique” par rapport à ce qu’on peut attendre d’un étudiant d’école de commerce. Mon objectif était d’acquérir les compétences nécessaires pour évoluer en entreprise tout en développant des connaissances plus diverses, plus générales – en particulier en continuant à faire vivre ma passion pour les humanités. 

J’ai donc privilégié des cours et des expériences professionnelles me permettant de concilier tout cela et acquérir les armes pour devenir un “acteur de la transition”  – par exemple via un stage en cabinet ministériel au Ministère de la transition écologique, un master de philosophie et sciences sociales à l’ENS centré sur la question écologique, ou encore un échange à l’École des Ponts et Chaussées en économie de l’environnement. 

 Je crois en avoir notamment tiré le caractère absolument essentiel de la mutation des modèles d’affaires afin d’accomplir une véritable trajectoire de décarbonation de nos sociétés. C’est ce qui explique la volonté que j’ai eue de me tourner vers la stratégie d’entreprises, plus particulièrement au sein d’un cabinet de conseil dédié à ces problématiques. 

 

Pourquoi avoir choisi E-CUBE ?

E-CUBE est le cabinet que j’ai ciblé en priorité, car c’est actuellement le seul cabinet de conseil qui est à la fois un pur cabinet de conseil en stratégie et un cabinet 100% dédié aux secteurs et enjeux clés de la transition – l’énergie, l’environnement, le transport ou encore les infrastructures, et plus généralement l’accompagnement de ses clients dans la décarbonation de tous types d’activités.  A la différence d’autres grands cabinets qui développent des départements de “sustainability”, c’est le cœur de l’activité d’E-CUBE et chacun des consultants est dépositaire de cette expertise. 

Les quelques mois que j’ai passés dans ce cabinet m’ont convaincu que j’ai fait le bon choix : en peu de temps, j’ai déjà eu l’occasion d’initier une expertise sur des sujets très divers et tous relatifs à la transition (par exemple l’économie circulaire, les mobilités électriques et micromobilités, le développement de l’hydrogène, la décarbonation de l’industrie, etc.), et surtout forger un ensemble de compétences d’analyse et de réflexion très utiles à maints égards. 

Et puis E-CUBE possède l’atmosphère très conviviale d’une “boutique en stratégie”, que permet sa taille encore modérée (une trentaine de consultants à Paris) ainsi qu’un cadre franchement agréable (de supers bureaux en plein cœur de Paris, à deux pas des Tuileries).  

 

Où est basé E-CUBE ?

En plus des bureaux de Paris, où E-CUBE a été fondé en 2009, le cabinet possède 2 antennes: une à Bruxelles et une autre à Lausanne. Le cabinet est également présent un peu partout dans le monde à travers un réseau de partenaires privilégiés, qui nous permettent d’accompagner au mieux nos clients sur des problématiques concernant d’autres aires géographiques.   

 

Comment se passe la sélection des clients ?

Comme dans tout cabinet, l’obtention des projets est gérée par les associés, selon différents cadres : réponse à des appels d’offres, commandes de la part de clients avec lesquels nous possédons déjà des relations privilégiées, etc. 

Nos clients sont très variés : ce sont par exemple des acteurs publics, des énergéticiens, des équipementiers, des opérateurs de la mobilité mais aussi des fonds d’investissement ou des startups et plus largement des entreprises soucieuses de décarboner leurs activités. 

 

Comment se passent les missions ? Quelle est la méthodologie employée ?

La majorité des missions se font en équipe – généralement de 3 à 6 personnes, suivant le type et l’importance de la mission, dont un manager qui pilote la mission au quotidien. Une mission comprend une multitude de tâches qui sont réparties au cours de la mission, en suivant plusieurs phases qui sont généralement annoncées et définies dès la proposition commerciale que nous adressons au client en amont de la mission. 

Sinon, pour ce qui est de l’accompagnement de nos clients sur les enjeux plus spécifiques de décarbonation, le cabinet a développé sa propre méthodologie de conseil, appelée “Ecostrat”. 

 

Quelle est la part de la stratégie dans les missions?

On ne fait que de la stratégie, de sorte que les missions sont plutôt courtes (généralement entre 1 et 3 mois) : nos missions visent en effet à aider nos clients à prendre des décisions, plutôt qu’à les accompagner au long cours dans la mise en œuvre de celles-ci – ce qui relève plutôt de ce qu’on appelle le “conseil en management” (dont les missions sont en général plus longues et plus opérationnelles). 

 

Quel est le rythme de travail? 

Le conseil en stratégie est un métier prenant, avec une charge de travail plutôt lourde. En revanche – et c’est là aussi quelque chose de très appréciable chez E-CUBE -, l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée est vraiment pris en compte par le cabinet. On a sa soirée pour soi la très grande majorité du temps. 

En moyenne, je dirais qu’on termine entre 19h et 20h/20h30. 

 

Comment se passe l’évolution de carrière ?

Chez E-CUBE, il y a trois grands paliers hiérarchiques – consultant, manager, associé – avec différents grades au sein de ces paliers, en particulier pour celui de consultant : on devient successivement consultant junior, consultant puis consultant senior (à peu près tous les un an et demi) 

 

Quelles sont les principales difficultés pour un cabinet de conseil en stratégie centré sur les enjeux environnementaux ?

Je ne sais pas s’il y a des difficultés particulières, en tout cas pas vraiment du point de vue de l’activité commerciale :  les clients d’E-CUBE sont pour la plupart issus du monde de l’énergie, qui est un secteur parmi les moins vulnérables aux conjonctures économiques. Cela nous a permis par exemple de ne pas vraiment subir la crise sanitaire : E-CUBE a non seulement résisté à la crise mais a poursuivi une trajectoire de croissance et de recrutement tout au long de ces derniers mois.

 

Comment se passe le recrutement chez E-CUBE?

Le processus de recrutement est le même pour les stages ou les CDI : Il y a 2 tours de chacun 2 entretiens “classiques” de conseil en stratégie : c’est-à-dire 1h, dont 10-15 minutes de “fit” (discussion sur les motivations du candidat, son parcours, son intérêt pour le cabinet, etc.), environ 45mn sur une étude de cas en lien avec l’énergie, et environ 5 minutes dédié aux éventuelles questions du candidat.

 

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un d’intéressé par E-CUBE?

Il est très important de témoigner par son parcours et au cours des entretiens de son intérêt réel pour l’énergie et les enjeux environnementaux, et non d’un simple intérêt générique pour le conseil en stratégie.