Conseil : Comment se préparer pour un entretien téléphonique ?

Conseil : Comment se préparer pour un entretien téléphonique ?

Après avoir déposé votre candidature à une organisation, il arrive très régulièrement que des recruteurs vous fassent passer un entretien téléphonique pour établir une seconde sélection parmi toutes les candidatures. Comme un entretien d’embauche classique, il est nécessaire d’avoir le même degré de concentration et de préparation afin que cette étape se passe au mieux dans le but d’obtenir un entretien en présentiel ou en visio-conférence. Ainsi comment préparer un entretien téléphonique ? Et surtout, comment le réussir ?

 

Lire plus : Tout savoir sur la pré-qualification téléphonique des candidats

 

Un entretien téléphonique se prépare assidument

Avant l’entretien téléphonique, il faut se renseigner sur l’entreprise en allant visiter son site internet pour retenir deux à trois éléments marquants afin de les dire lors de votre conversation avec le recruteur.

Par ailleurs, les questions posées lors de l’entretien téléphonique sont souvent les mêmes donc les préparer en amont permet de mettre toutes les chances de votre côté. Voici quelques exemples de questions types à préparer :

  • Présentez-vous
  • Quels sont vos souhaits en terme de rémunération ?
  • Pourquoi notre entreprise ?
  • Quelles sont vos disponibilités pour un prochain entretien ?
  • Avez-vous des questions ?

 

Ensuite, vous devez choisir un lieu calme et professionnel (de préférence votre bureau) pour être dans des conditions optimales en vérifiant bien votre batterie de téléphone et la qualité du réseau.

Enfin, il est nécessaire d’être prêt à décrocher quelques minutes avant (au cas où !) afin de vous concentrer sur ce que vous allez dire et d’avoir votre CV, votre lettre de motivation, le site web de l’entreprise et le lien vers l’annonce d’emploi ouvert sur votre ordinateur, votre papier et enfin votre crayon pour une prise de notes efficace.

Par contre, quand vous avez envoyé beaucoup de candidatures et que vous attendez des réponses, ne répondez pas à tout prix ! En effet, un entretien téléphonique se prépare minutieusement donc vous pouvez rappeler et lui proposer un autre créneau où vous serez réellement disponible et donc préparé. Aussi, si le recruteur est en retard, vous pouvez l’appeler au bout d’une quinzaine de minutes d’autant plus que cela montrera votre grande motivation.

Le bonus : Attention à la messagerie vocale sur votre téléphone. En effet, celle-ci se doit aussi d’être professionnelle.

 

Entretien téléphonique : l’importance d’être dans l’échange

Lors de l’appel, il faut être concentré sans aucune distraction autour de vous. Cela vous permettra d’être limpide dans vos arguments en étant clair, structuré et rapide dans vos réponses.

Donc, le but est de parler ni trop vite, ni trop lentement, en articulant et en variant les hauteurs de ton afin de garder le recruteur captif sans oublier de faire parfois des pauses. Se comporter au téléphone comme si vous étiez en entretien d’embauche physique est indispensable notamment au niveau de votre gestuelle qui se traduira dans la voix. N’hésitez pas à sourire si vous êtes contents car un sourire est communicatif au niveau de la voix.

Un entretien téléphonique (surtout lors des premiers) est un peu stressant donc il arrive d’oublier le fait qu’un entretien doit rester un échange. Comme dans tout échange, ne pas couper la parole et écouter son interlocuteur est une marque de respect. Écouter le recruteur vous permettra de prendre des notes sur ce qu’il dit et de poser des questions.

Lire plus : Se démarquer en entretien d’embauche en posant des questions au recruteur

 

Les détails font la différence en entretien téléphonique

Par ailleurs, vous lui montrerez en quoi votre profil est différent en lui expliquant les petits détails (Le haut niveau, c’est le détail !) qui font la différence sur votre personnalité et vos expériences professionnelles, associatives et personnelles.

Le conseil en plus : Il peut arriver que 5 à 10 minutes de l’entretien soient consacrées à un cas pratique afin d’évaluer les compétences et la maîtrise d’une situation potentielle dans le métier visé. L’important est de mettre en valeur votre expérience (si vous en avez) et votre bon sens.

Conclure un entretien téléphonique de la bonne manière est fondamental car la dernière impression laissée au recruteur est toujours déterminante : vous devez remercier le recruteur pour le temps qu’il vous a accordé, lui demander la suite du processus de recrutement et enfin terminer sur une information marquante et positive (connaissance d’une personne travaillant dans l’entreprise visée par exemple). Enfin, il est nécessaire d’envoyer un mail de remerciements après un entretien téléphonique pour réaffirmer votre motivation.

Un entretien téléphonique est exactement pareil qu’un entretien en physique sauf qu’il est au téléphone et que vous le faites depuis chez vous. Ainsi, c’est moins stressant car le choix du lieu de l’appel ne dépend que de vous. Vous pouvez aussi porter des vêtements un peu plus décontractés que lors d’un entretien en présentiel. Enfin, l’avantage est de disposer de votre ordinateur ouvert avec l’offre d’emploi, le site web de l’entreprise, votre CV et votre lettre de motivation. N’oubliez pas que les 3 premières minutes sont déterminantes pour réussir un entretien téléphonique d’embauche. 

Lire plus : Comment réussir un entretien vidéo ?