L’essentiel pour comprendre les NFT !

 L’essentiel pour comprendre les NFT !

Acronyme omniprésent dans l’actualité, les NFT sont à la fois un lieu de création d’oeuvres d’art, un marché d’échange en cryptomonnaies et le moyen d’appartenir à une communauté virtuelle. Retour sur ce phénomène apparu en 2017 grâce aux explications de Victor Thomson, créateur de Dipheo. 

 

Lire plus : Les NFT, des objets numériques qui bouleversent les codes de l’art ! 

 

NFT : Non Fungible Token 

Traduit en français par Jeton Non Fongible, les NFT sont des objets numériques créés dans la blockchain. La blockchain est un lieu de stockage et de transmission d’informations numériques qui est apparu en 2008 avec le Bitcoin. Par la suite Ethereum a été créée et cette blockchain est actuellement le lieu majeur de création de NFT. En effet, au moment de l’achat d’un NFT, une série de chiffre unique est associée spécifiquement à un NFT. Chaque NFT est donc exclusif et peut être échangé de manière tracée ; en sachant par exemple, quels ont été les acheteurs précédents, son prix de vente ou même l’id de transaction sur la blockchain ! 

 

Lire plus : Sorare devient une licorne grâce aux NFT !

 

Concrètement à quoi ressemble un NFT ? 

Les NFT sont des oeuvres d’art, des images virtuelles créées pour en faire des collections ou encore des items dans des jeux blockchains tel que Axie Infinity. 

Chaque créateur imagine un design, des caractéristiques, des particularités propres à sa collection : certains NFT sont plus ou moins rares ; ce qui influence directement le prix d’échange de celui-ci sur le marketplace. 

Techniquement, n’importe qui peut créer un NFT ; dans les faits, il convient évidemment de disposer des compétences nécessaires ( design, programmation, marketing…,), puis, d’avoir les bons canaux d’informations et de diffusions.

 

Quel rôle pour les cryptomonnaies ? 

Les NFT sont souvent directement associés aux cryptomonnaies. Ils en sont pourtant séparés étant donné que les cryptos ne sont que leur monnaie d’échange ( comme les euros pour les habits par exemple…) La majorité des NFT est achetée en Ethereum, une cryptomonnaie créée en 2015 et comptant aujourd’hui 117,936,151 token. Même si un ETH s’achète aujourd’hui à 3260€ ( cours du 17 octobre 2021), vous pouvez acheter des portions d’Ethereum – par exemple 1/10.

 

Comment sont échangés les NFT ? 

Pensez aux sorties de chaussures Nike. Les NFT fonctionnent de la même façon. Chaque collection contient un nombre limité d’oeuvres, ce qui créer un effet de rareté comme avec des séries exclusives Nike. 

Il se créer alors une file d’attente pour pouvoir acheter un NFT. Ici pas de tirage au sort pour acheter sa paire, le premier arrivé est le premier servi ; à une exception près, vous pouvez payer des frais pour devenir prioritaire. La particularité de ce principe est que les frais ne reviennent ni à la plateforme de vente ni au créateur de la collection : ils sont brûlés faisant intrinsèquement monter la valeur de l’Ethereum.

Une fois la collection achetée sur le site de son créateur / du designer, les NFT sont revendus sur le marché secondaire : Open Sea. Plateforme équivalente de Le Bon Coin sur laquelle chaque NFT peut être revendu plus ou moins chère selon sa rareté, sa demande… c’est ici qu’à lieu la spéculation.

 

Lire plus : Une maison vendue en tant que NFT pour 175 000$

 

Un marché extrêmement volatile

Une fois sur le marché secondaire, la loi de l’offre et de la demande bat son plein. Ainsi, les cours des NFT sont fortement volatiles, rendant leur achat assez complexe. C’est pourquoi de véritables communautés d’acheteurs sont créées. Posséder une certaine collection, c’est intégrer un groupe d’acheteurs qui échange ses informations, ses bons plans. Chaque propriétaire de NFT peut ensuite afficher fièrement sa communauté sur Twitter par exemple, d’ailleurs, le réseau social a annoncé la mise en place prochaine d’une certification d’appartenance officielle ( à la manière des comptes vérifiés) afin de rendre ces communautés plus tangibles et perceptibles. 

Les NFT sont donc un marché actuellement porteur, en témoigne la récente valorisation à plus d’un milliard de Sorare. Elles sont une place financière parallèle appuyée sur l’idée de création artistique, il n’en demeure pas moins, que cette place reste un lieu de spéculation extrêmement soumis à la volatilité des cryptomonnaies et des NFT eux-mêmes. Un marché néanmoins accessible pour toute personne qui s’y intéresse ; si vous souhaitez vous lancer, vous trouverez plus d’informations sur la chaîne Youtube Dipheo.  

 

Lire plus : Avis d’expert sur les cryptomonnaies

Etudiant à Neoma BS sur le campus de Reims- Membre du BNEM- Rédacteur PGE et Mister Prépa