Certaines écoles lancent des centres de dépistage sur les campus

 Certaines écoles lancent des centres de dépistage sur les campus

Alors qu’une partie des élèves peut depuis quelques jours à nouveau se rendre sur les campus, les grandes écoles craignent une nouvelle inflation des cas chez leurs élèves, un évènement tragique qui s’est déroulé dans plusieurs grandes écoles pour la rentrée 2020.

 

Le 4 février, J.Castex annonçait que la situation « ne justifie pas à ce jour un nouveau confinement » tandis que le site de la santé publique annonçait qu’il existe « une persistance de la circulation du SARS-CoV-2 à un niveau très élevé dans le contexte d’augmentation de la prévalence des variants plus transmissibles. La stabilité de la majorité des indicateurs observée en semaine 4 ne permet pas d’écarter l’hypothèse d’une aggravation de la situation épidémiologique dans les prochaines semaines, liée à la poursuite de la circulation de ces variants ».

Pour faire face à cette incertitude plusieurs grandes écoles comme l’ESSEC, l’ESCP ou Skema BS ont annoncé qu’il serait possible de se faire tester sur le campus, les salles de classe se transformant bientôt en centre de dépistage. De plus les récentes directives du gouvernement dans la lutte contre la pandémie obligent les écoles à renforcer les mesures de protection sanitaire en laissant deux mètres entre les convives, en nettoyant 3 fois par heure les micro-ondes par exemple.



Les modalités diffèrent suivant les écoles puisque l’ESCP a par exemple rejoint le réseau « Actions Soins Infirmiers » pour permettre aux étudiants de se faire tester dès le 2 février sur son campus situé à République et le 9 février à Montparnasse. Cependant l’ESCP a d’ores et déjà annoncé que ces deux centres de dépistage fermeront le 11 février.

Pour Skema la première permanence a commencé le mercredi 3 février. Deux tests sont proposés, le test PCR nasopharyngé afin de savoir si vous êtes porteur de la COVID-19 mais aussi le test rapide COVID-19 IgM/IgGpour savoir si vous êtes immunisé à l’instant du test (savoir si vous l’avez déjà contracté quelques temps auparavant et si vous êtes encore immunisé).

Pour finir, à l’ESSEC la campagne débutera le lundi 08 février puis il sera possible de se faire tester du lundi au vendredi entre 11h et 15h. Chaque étudiant de l’école pourra désormais se faire tester gratuitement sur présentation de la carte vitale et en ayant pris un rendez-vous en ligne.

 

En conclusion, au vu de la détresse des étudiants actuellement il était primordial que ces derniers puissent rejoindre à nouveau des campus qu’ils n’ont pas vu depuis plus de 3 mois pour certains et les écoles l’ont compris. Pour cela elles accentuent les précautions, les dépistages pour éviter tout risque de contamination accrue qui nuirait au bon déroulement de la reprise des cours en présentiel et qui aggraverait à nouveau la situation sanitaire française.

 

Damien Copitet